Envie de poids lourds de la littérature ?

Quelques romans* « poids lourds »

Au-delà de cette liste, au-delà de cette limite, on peut encore un peu chercher : il y a aussi bon, sans doute, mieux ? pas sûr… Tous équivalents ? Assurément pas : mais tous vont au-delà de la simple anecdote pour proposer une vision de l’homme et du monde. Liste écrite un jour : sans doute aurait-elle été un peu différente le lendemain, et alors ? Choix éminemment subjectif, pour amateurs de poids lourds de la littérature, en tout cas.
Faire le « pitch » de ces œuvres ? Et puis quoi encore ? Elles sont et c’est tout…

Céline : Mort à crédit
Saramago : Les intermittences de la mort
Prokosch : Un chant d’amour
Oé : Gibier d’élevage
Fitzgerald : Gatsby le Magnifique
Cossery : Les fainéants dans la vallée fertile
Ferrari : Sermon sur la chute de Rome
Coetzy : Disgrâce
D’Annunzio : l’enfant de volupté
Nabokov : Lolita
Houellebecq : Plateforme
Bukowski : Women
Huysmans : A rebours
O’Tool : La conjuration des imbéciles
Nimier : Le hussard bleu
Roth : Le complexe de Portnoy
Morand : Hécate et ses chiens
Cohen : Belle du seigneur
Guimard : Les choses de la vie
Hess : Narcisse et Goldmund

Attention : ce sont des œuvres exigeantes : un petit lecteur timide ne commencera peut-être pas par cela… Tant d’autres œuvres de qualité méritent un premier détour… ( voir quelques livres)

* ou récits

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s