Avec la plus parfaite mauvaise foi

Le monde est une chose charmante quoiqu’un peu déconcertante parfois. « Je me presse de rire de tout de peur d’être obligé d’en pleurer » disait Figaro. On s’y essaie ici…

  1. Attentat
  2. Eloge de l’autopsie médico-légale
  3. Famille dans l’espace
  4. Il faut interdire Figaro
  5. Nomadisme de l’isoloir
  6. Carte postale de cuba
  7. Paradoxe juridique, encore
  8. Sarkozy et Hollande
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s