Paradoxe juridique, encore…

« Nul n’est censé ignorer la loi » dit un adage juridique. En d’autres termes il vain de prétendre que l’on ne connaissait pas une loi ou son sens pour justifier quelque incartade.

  • Je ne savais pas que… !!!
  • Pas valable… Condamné !

Sans doute est-ce un sage principe pour éviter un trop vaste désordre….  Sinon on ne manquerait de tordre le cou au premier qui nous enquiquine  en arguant du fait que l’on ignorait que la loi trouvait cela très indélicat.

Maintenant on peut quand même se sentir un peu perplexe…

En effet la Cour de Cassation ou le Conseil d’Etat sont là pour vérifier que la loi a été correctement appliquée par les juges des juridictions inférieures. Comme c’est fâcheux : cela signifie que les institutions prévoient qu’il faut contrôler les juges qui eux, seraient susceptibles de ne pas connaître correctement la loi. En d’autres termes, cela voudrait dire que « Nul n’est censé ignorer la loi ». Mais que bon, un magistrat… cela peut lui arriver…

C’est amusant le droit…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s